coquillard

coquillard [ kɔkijar ] n. m.
• 1628; coquillar 1455; de coquille
Hist. Au Moyen Âge, Membre d'une bande de voleurs (qui portaient à leur collet une coquille comme les pèlerins). Le procès des Coquillards. ⊗ HOM. Coquillart.

coquillard nom masculin (de coquille) Populaire Œil. ● coquillard (expressions) nom masculin (de coquille) Populaire S'en tamponner le coquillard, s'en moquer. ● coquillard (homonymes) nom masculin (de coquille) Populaire coquillart nom masculincoquillard nom masculin (du nom d'une bande de malfaiteurs qui portaient une coquille) Malfaiteur, bandit, au Moyen Âge. ● coquillard (homonymes) nom masculin (du nom d'une bande de malfaiteurs qui portaient une coquille) coquillart nom masculin

⇒COQUILLARD, subst. masc.
Personne, chose qui a rapport avec une/la/les coquille(s).
A.— HISTOIRE
1. Mendiant dont les vêtements étaient ornés de coquilles et qui se faisait passer pour pèlerin. Deux tables plus loin, un coquillart [sic] avec son costume complet de pèlerin, épelait la complainte de Sainte-Reine (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p. 100).
2. [P. réf. à la Coquille, bande de voleurs (cf. étymol. et hist.)] Malfaiteur. Villon se concevait sans doute comme un coquillard et un grand poète, non comme un génie réduit au cambriolage par les faiblesses de la monarchie (MALRAUX, Voix sil., 1951, p. 491).
B.— Pop. [P. réf. à la forme de la coquille] Œil. S'en tamponner le coquillard. S'en moquer, s'en battre l'œil. La vie a de ces ironies : — « c'est comme moi, — je m'en tamponne le coquillard » (BOURGET, Actes suivent, 1926, p. 132).
Rem. Selon RIGAUD, Dict. du jargon parisien, 1878, p. 97, coquillard est une var. de coquard.
Spéc., arg. [P. réf. à la coquille de la cuirasse] Cuirassier. Les dragons s'appelaient des citrouillards; les cuirassiers des coquillards (LARCH. Suppl. 1889, p. 59).
Rem. On rencontre ds la docum, l'adj. coquillard, arde. Qui a la forme d'une coquille. Des ignares avaient taillé en pointe ses oreilles coquillardes, et sa queue au ras du derrière (COLETTE, Mais. Cl., 1922, p. 149).
Prononc. :[]. Homon. coquillart. Étymol. et Hist. 1. 1455 coquillar « gueux, malfaiteur » (Procès des Coquillars ds SAIN. Arg., p. 191 : et appellent iceux galans les Coquillars qui est a entendre les Compaignons de le Coquille); 1628 coquillard « mendiant se faisant passer pour un pèlerin de Saint-Jacques » (Jargon ou Langage de l'Argot réformé, ibid.); 2. 1878 arg. s'en tamponner le coquillard « s'en battre l'œil » (RIGAUD, Dict. jarg. paris., p. 97). 1 dér. de Coquille (coquille), nom d'une association de malfaiteurs qui, au XVe s., avait ses apprentis, son maître et son chef appelé Roi de la Coquille et qui, entre autres, mettaient en gage des bijoux truqués (v. SAIN. Sources arg., p. 16) : la bande avait pris ce nom, soit à partir de l'expr. vendre ses coquilles « tromper », soit parce que ses membres se faisaient parfois passer pour des pèlerins de Saint-Jacques; 2 dér. de coquille pris prob. dans un sens obscène (coquille « membre viril » au XVIe s. et « sexe de la femme » aux XVIIe-XVIIIe s. d'apr. FEW t. 2, p. 1002 a; cf. sens arg. d'œil). Fréq. abs. littér. :3. Bbg. GOOSSE (A.). Le Pic. et le wallon, source du jargon des coquillards. Cah. lexicol. 1970, t. 16, pp. 105-107. — GUIRAUD (P.). Le Jargon de la Coquille. Cah. Lexicol. 1967, t. 11, pp. 54-55. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 280. — MURLETT (W.). Literaturblatt für germanische und romanische Philologie. 1921, t. 42, pp. 322-323. — NEUVILLE. Les Traditions à travers le vocab. de St-Cyr. R. de l'Éc. de St-Cyr. 1974. — SAIN. Sources t. 2 1972 [1925], p. 95.

1. coquillard [kɔkijaʀ] n. m.
ÉTYM. 1628; coquillar, 1455; de coquille.
1 Les Coquillards, nom d'une bande de voleurs (qui portaient à leur collet une coquille comme les pèlerins). || Le jargon, argot des Coquillards.
2 (1455). Hist. Malfaiteur (aux XVe et XVIe siècles).
0 Villon se concevait sans doute comme un coquillard et un grand poète, non comme un génie réduit au cambriolage par les faiblesses de la monarchie.
Malraux, les Voix du silence, p. 491, in T. L. F.
HOM. 2. Coquillard, coquillart.
————————
2. coquillard [kɔkijaʀ] n. m.
ÉTYM. XIXe; de coquille, par comparaison.
Vx. Œil.
Loc. fam. (1878). Se tamponner le coquillard de qqch., s'en moquer, s'en « battre l'œil ».
HOM. 1. Coquillard, coquillart.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Coquillard — Saltar a navegación, búsqueda La palabra coquillard (< francés coquille [ concha de molusco ]) designaba en la Francia medieval a los falsos peregrinos de Santiago de Compostela que vendían las conchas, veneras o vieiras que pretendían haber… …   Wikipedia Español

  • Coquillard — Le mot coquillard (coquillar et coquillart au XVe siècle) correspond à plusieurs noms et adjectifs différents. Un premier nom est attesté en 1455 dans les pièces d’un procès s’étant ouvert à Dijon à l’encontre de mauvais garçons (tricheurs,… …   Wikipédia en Français

  • coquillard — n.m. Œil. / Je m en tamponne le coquillard, je m en moque, je m en bats l œil …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • coquillard — Pélerin …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • Guillaume Coquillard — (v. 1450 1510), est un Poète, chanoine de Notre Dame de Reims, secrétaire de l’archevêché, il fut l’auteur de pièces et de poésies au ton souvent grivois ou paillard. Sources Cet article contient tout ou partie d un document provenant du site La… …   Wikipédia en Français

  • S'en tamponner le coquillard — ● S en tamponner le coquillard s en moquer …   Encyclopédie Universelle

  • s'en tamponner le coquillard — loc. S en moquer, s en foutre …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • coquillart — [ kɔkijar ] n. m. • 1723; « qui porte une coquille » XVIe; de coquille ♦ Minér. Calcaire renfermant des coquilles fossiles. ⊗ HOM. Coquillard. ● coquillart nom masculin Pierre à bâtir contenant une grande variété de coquilles. ● coquillart… …   Encyclopédie Universelle

  • tamponner — [ tɑ̃pɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • 1547; h. XVe; de tampon 1 ♦ Vieilli Boucher avec un tampon. Techn. Placer des tampons, des chevilles dans (un mur). 2 ♦ Étendre un liquide sur (qqch.) à l aide d un tampon. ♢ (1845) Essuyer, étancher,… …   Encyclopédie Universelle

  • Liste des personnages de l'Univers de Zep — Cet article est une liste référençant les personnages de l univers de Zep. Les personnages principaux peuvent être identifiés dans les articles suivants : Titeuf Zep Tébo Robert Olivier Les minijusticiers Captain Biceps les Chrono Kids… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.